Le site des copropriétaires

COMPTE-RENDU DU CONSEIL SYNDICAL DU 14 FEVRIER 2012

Présents : Mmes Garraud, Poirier, Thurotte, Vielle, MM. Adroit, Berthon, Danton, Lebleu, Potard, Surun, M . Paul (syndic), M. LLORET (Responsable gestion personnel Gardiens Loiselet) Absent excusé : M. Abt

INTERNET :

Faisant suite à de nombreux mails échangés tant à l’intérieur du Conseil Syndical qu’auprès de copropriétaires, qui n’ont fait qu’ajouter de la confusion dans les actions menées par le Conseil Syndical et entraîner la diffusion d’adresses mail sans le consentement des intéressés, il est décidé que les mails concernant le C.S. seront échangés désormais entre les membres de ce conseil. La transmission d’informations aux copropriétaires pourra éventuellement se faire, après étude, grâce à un Blog ou un site auquel ils pourront accéder.

AUDIT ENERGETIQUE :

La 1ère partie du décret concernant l’Audit énergétique a été publiée au Journal Officiel du 29 janvier 2012 (décret 2012-111). La liste des études demandées est conforme au devis de M. Boulogne, Architecte, qui serait chargé de l’audit. MM. Lebleu, Potard et Surun ont rencontré M. Boulogne, afin d’affiner les demandes évoquées lors de l’Assemblée Générale. M. Boulogne nous a adressé un devis de 4.850 € HT (5.878 € TTC avec TVA à 21,20%) Il reste à vérifier que M. Boulogne respecte l’article R 134 -17 du décret 2012-111 concernant son expertise dans le domaine des techniques du bâtiment et des études thermiques.

Le conseil Syndical autorise le Cabinet LOISELET & DAIGREMONT à lancer l’ordre de service APRES VERIFICATION de la conformité des compétences de M. BOULOGNE avec l’article R 134 / 17 du décret précité, notamment par la présentation de 3 prestations similaires déjà réalisées (en anticipation des décrets à venir).

Vote contre : Mme Vielle

TRAITEMENT DE L’EAU :

L’enquête sera poursuivie concernant la mise en oeuvre de la résine, prévue en remplacement du filmogène actuel, et la vérification de son l’innocuité.

GARDIEN :

Suite à l’Assemblée générale et selon la suggestion de certains copropriétaires d’élargir les tâches attribuées au gardien, en lui confiant notamment la tonte des pelouses, le Conseil Syndical étudiera la faisabilité de cette solution et en envisagera les avantages et les inconvénients, le but poursuivi étant de minimiser les dépenses afférentes à l’entretien du parc.

En toute hypothèse cette option ne pourra pas être mise en oeuvre sans une nouvelle décision de l’Assemblée Générale.

Par ailleurs, le Conseil Syndical a jugé que le stagiaire-gardien qui a effectué sa formation pratique dans la résidence pendant quelques jours, n’avait pas le profil souhaité. De nouvelles candidatures, après formation des postulants auprès de l’école mise en place par notre syndic, pourraient nous être présentées pour un recrutement avant l’été, qui pourrait se faire dans un premier temps sous forme d’un CDD.

En attendant, il est décidé de garder la prestation de la Société PEP 7, telle qu’actuellement.

Le conseil syndical est levé à 20 h 30

 

17 février, 2012 à 21 h 37 min


Laisser un commentaire