Le site des copropriétaires

COMPTE-RENDU DU CONSEIL SYNDICAL DU 14 FEVRIER 2012

Présents : Mmes Garraud, Poirier, Thurotte, Vielle, MM. Adroit, Berthon, Danton, Lebleu, Potard, Surun, M . Paul (syndic), M. LLORET (Responsable gestion personnel Gardiens Loiselet) Absent excusé : M. Abt

INTERNET :

Faisant suite à de nombreux mails échangés tant à l’intérieur du Conseil Syndical qu’auprès de copropriétaires, qui n’ont fait qu’ajouter de la confusion dans les actions menées par le Conseil Syndical et entraîner la diffusion d’adresses mail sans le consentement des intéressés, il est décidé que les mails concernant le C.S. seront échangés désormais entre les membres de ce conseil. La transmission d’informations aux copropriétaires pourra éventuellement se faire, après étude, grâce à un Blog ou un site auquel ils pourront accéder.

AUDIT ENERGETIQUE :

La 1ère partie du décret concernant l’Audit énergétique a été publiée au Journal Officiel du 29 janvier 2012 (décret 2012-111). La liste des études demandées est conforme au devis de M. Boulogne, Architecte, qui serait chargé de l’audit. MM. Lebleu, Potard et Surun ont rencontré M. Boulogne, afin d’affiner les demandes évoquées lors de l’Assemblée Générale. M. Boulogne nous a adressé un devis de 4.850 € HT (5.878 € TTC avec TVA à 21,20%) Il reste à vérifier que M. Boulogne respecte l’article R 134 -17 du décret 2012-111 concernant son expertise dans le domaine des techniques du bâtiment et des études thermiques.

Le conseil Syndical autorise le Cabinet LOISELET & DAIGREMONT à lancer l’ordre de service APRES VERIFICATION de la conformité des compétences de M. BOULOGNE avec l’article R 134 / 17 du décret précité, notamment par la présentation de 3 prestations similaires déjà réalisées (en anticipation des décrets à venir).

Vote contre : Mme Vielle

TRAITEMENT DE L’EAU :

L’enquête sera poursuivie concernant la mise en oeuvre de la résine, prévue en remplacement du filmogène actuel, et la vérification de son l’innocuité.

GARDIEN :

Suite à l’Assemblée générale et selon la suggestion de certains copropriétaires d’élargir les tâches attribuées au gardien, en lui confiant notamment la tonte des pelouses, le Conseil Syndical étudiera la faisabilité de cette solution et en envisagera les avantages et les inconvénients, le but poursuivi étant de minimiser les dépenses afférentes à l’entretien du parc.

En toute hypothèse cette option ne pourra pas être mise en oeuvre sans une nouvelle décision de l’Assemblée Générale.

Par ailleurs, le Conseil Syndical a jugé que le stagiaire-gardien qui a effectué sa formation pratique dans la résidence pendant quelques jours, n’avait pas le profil souhaité. De nouvelles candidatures, après formation des postulants auprès de l’école mise en place par notre syndic, pourraient nous être présentées pour un recrutement avant l’été, qui pourrait se faire dans un premier temps sous forme d’un CDD.

En attendant, il est décidé de garder la prestation de la Société PEP 7, telle qu’actuellement.

Le conseil syndical est levé à 20 h 30

 

17 février, 2012 à 21 h 37 min | Commentaires (0) | Permalien


Innovation L’initiative

Nexity signe le premier contrat de performance énergétique en copropriété

Une copropriété de Neuilly-sur-Marne (93) vient de signer avec son syndic Nexity et Bouygues Construction le premier contrat de performance énergétique (CPE) en copropriété. Ce nouvel outil juridique consiste, pour des propriétaires, à confier les travaux de rénovation à un opérateur, qui garantit en retour des performances de consommation énergétique avec des pénalités financières en cas de non-réalisation des objectifs.

La résidence de 60 logements construite en 1964 a signé un CPE de 6 ans qui prévoit une diminution des factures d’énergie de 40 % grâce à l’isolation par l’extérieur, le changement des menuiseries et l’adaptation de la chaudière à gaz. D’après Bouygues, la rénovation ne coûtera rien aux copropriétaires, elle se finance sur les économies de charges. Le contrat prévoit qu’en cas de dépassement des frais d’énergie, Bouygues remboursera même le surcoût aux copropriétaires. Opération vitrine subventionnée par l’Ademe, ce CPE ne pourra pas être répliqué partout.

MATTHIEU QUIRET, M. Q.Tous droits réservés : Les Echos
15 février, 2012 à 15 h 01 min | Commentaires (1) | Permalien


Biographie de l’architecte du Domaine « Guillaume GILLET »

Guillaume Gillet (architecte)

Guillaume Gillet est un architecte français, né à Fontaine-Chaalis le 20 novembre 1912 et mort le 23 septembre 1987 à Paris. Grand Prix de Rome, il est connu pour son architecture moderne, principalement dans le domaine de l’architecture religieuse et pénitentiaire.

Biographie

Il nait à l’Abbaye de Chaalis où son père, Louis Gillet, est conservateur du musée Jacquemart-André pour l’Institut de France. Son grand-père maternel est René Doumic, académicien et ancien directeur de la Revue des Deux Mondes. Il entre à l’École nationale supérieure des beaux-arts au sein de l’atelier d’Emmanuel Pontremoli puis d’Auguste Perret et est diplômé architecte en 1937. Il hésite un certain temps entre une carrière d’architecte et la peinture.

Mobilisé en 1939, il est prisonnier en Allemagne de 1940 à 1945. Emprisonné dans l’Oflag VI-A à Soest, réservé aux officiers, en Westphalie, il côtoie en captivité un certain nombre d’ingénieurs de l’École nationale supérieure d’arts et métiers, avec qui il travaillera par la suite. Il réalise, dans le camp, l’aménagement intérieur et la décoration de la chapelle française en collaboration avec un autre diplômé des Beaux-arts, René Coulon[1]. Après sa libération, il est lauréat du Premier Grand Prix de Rome en 1946, il effectue plusieurs séjours à Rome jusqu’en 1950.

Architecte en chef des Bâtiments Civils et Palais Nationaux en 1952, il monte un cabinet en partenariat avec plusieurs ingénieurs dont Bernard Laffaille et René Sarger. Il est nommé architecte conseil des villes de Paris et de Cannes, du département des Bouches-du-Rhône et de la principauté de Monaco, puis d’urbaniste conseil de la ville d’Antibes. Il acquiert sa renommée dans la réalisation de bâtiments religieux et d’ouvrages d’arts. Il collabore particulièrement avec le Ministère de la Justice et l’administration pénitentiaire pour laquelle il réalise une dizaine de prisons en France au cours des années 1960.

Académicien en 1968, enseignant à l’École nationale supérieure des beaux-arts en tant que chef d’atelier de 1953 à 1971, il est élu président de l’Académie d’architecture entre 1970 et 1973 et de l’Académie des beaux-arts en 1983, où il est élu en 1968 au fauteuil n°8.

À sa mort, il est inhumé à sa demande et de manière exceptionnelle, dans l’église Notre-Dame de Royan.

Suite à une dation, l’ensemble des archives de son cabinet sont conservées au Centre des archives d’architecture du XXe siècle de l’Institut français d’architecture.

Principales réalisations

Biographie de l'architecte du Domaine

magnify-clip dans Histoire du Domaine

Château d’eau de la Guérinière à Caen

Références

  1. Voir le site Mémoire et avenir [archive] sur l’histoire de la chapelle et le site allemand de la Chapelle [archive].
  2. Service territorial de l’architecture et du patrimoine du Calvados [archive]
  3. Bagneux : la barre des Tertres grignotée [archive] sur Conseil général des Hauts-de-Seine. Consulté le 18 mai 2010
  4. Voir la fiche descriptive [archive] sur le site du Ministère de la culture.

Bibliographie[modifier]

  • (de) Guillaume Gillet 1912-1987, Architekt Maler Literat: Die Französische Kapelle in Soest, Kultur in der Kriegsgefangenschaft ( = Guillaume Gillet, architecte, peintre, écrivain: la chapelle française à Soest, vie culturelle en captivité) », catalogue d’exposition, Wilhelm-Morgner-Haus, Soest. Bönen: DrückVerlag Kettler, 2000.
  • Christelle Frapier, Guillaume Gillet (1912-1987): un exemple de collaboration architecte-ingénieurs, mémoire de DEA d’histoire de l’architecture, dir. Dominique Rouillard, Université de Paris, IUFR 03, 2001. 2 vol.
  • Nicolas Nogue, Rose Gillet, Isabelle Debette, Guillaume Gillet: architecte, peintre, écrivain : 1912-1987, éd. Royan culture, 2002.
  • Henry Bernard, Hommage à Guillaume Gillet, membre de la Section d’architecture, en l’église Saint-Germain-des-Prés, Institut de France, Académie des beaux-arts, 30 septembre 1987, 6 p.
  • Notre-Dame de Royan, Guillaume Gillet, architecte – Textes recueillis et présentés par Rose Gillet, Éd. Bonne Anse, Coll. 50e anniversaire de la Reconstruction de la ville de Royan, 106 pages, 2005.
  • Christophe Petitjean, L’Architecture religieuse de Guillaume Gillet à partir de l’exemple de Saint-Joseph-Travailleur d’Avignon, mémoire de maîtrise sous la direction de Claude Massu, Université de Provence, Aix-Marseille I, 1996 – 1997.
15 février, 2012 à 14 h 48 min | Commentaires (0) | Permalien


Respect de la vitesse dans les parkings extérieurs et intérieurs

Petit rappel aux utilisateurs des parkings du Domaine :

Nous vous rappelons que la vitesse dans les parkings doit être réduite, la prudence est de rigueur, de plus en plus d’enfants avec les beaux jours se promènent dans la résidence. De plus le sous-sol n’est pas une piste de F1, merci de réduire votre vitesse, un accident est si vite arrivé.

Merci de votre compréhension.

15 février, 2012 à 14 h 24 min | Commentaires (0) | Permalien


Rappel des dates d’encombrants

Petit rappel à l’ensemble des copropriétaires et locataires du Domaine de Seignelay. Les sous-sols des immeubles et le local à poubelles ne sont pas destinés à entreposer vos encombrants.

Le local à poubelles qui est géré par le gardien ou la société PEP7 est destiné aux containers pour le verre (container vert), pour les cartons, papiers et plastiques (container jaune) ainsi que pour les ordures ménagères non selectives (container gris) , mais en aucun cas il n’est destiné à recevoir en transit vos objets encombrants.

Les sous-sols des immeubles ne sont également pas destinés à cela, ils doivent laisser place nette afin de pouvoir accueillir les vélos, poussettes ou appareils de cette nature.

Nous sommes dans une région assez bien organisée pour l’enlèvement des encombrants, vous pouvez les sortir une fois par mois à deux endroits : à côté du local poubelle ou dans la descente du parking extérieur haut (bâtiment 16 / 15 / 14 / 13). Les dates sont visibles à côté de la loge du gardien ou sur le site internet http://www.chatenay-malabry.fr/  ou dans le journal de la ville.

Nous disposons également d’une déchèterie communautaire située à Verrières-le-Buisson vous accueille gratuitement (sur présentation d’une carte d’identité et d’un justificatif de domicile). Adresse :

À l’angle de l’avenue Georges-Pompidou et de la rue du Paradis à Verrières-le-Buisson.

Horaires

Du lundi au samedi de 10 h à 12h15 et de 13h30 à 18h30 (fermeture à 19h30 du 1ermars au 30 septembre) ; le dimanche de 9 h à 12h15.

Déchèterie fermée le 1 er janvier, le 1ermai et les 24, 25 et 31 décembre.

Merci de votre compréhensions, n’oubliez pas que le gardien a des fonctions précises et un coût non négligeable pour les copropriétaires, il serait dommage qu’il passe trop de temps à s’occuper de vos encombrants au lieu de mettre sa bonne volonté au service de tous.

 

 

 

15 février, 2012 à 14 h 18 min | Commentaires (0) | Permalien


FOIRE AUX QUESTIONS …

Cette catégorie va vous permettre de vous exprimer, de nous signaler des problèmes sur le Domaine ou des observations quant à l’entretien, aux espaces verts, au gardiennage, au parking, etc….. Vos idées seront les bienvenies et seront étudiées en Conseil.

15 février, 2012 à 8 h 13 min | Commentaires (5) | Permalien


Plaquette commerciale du Domaine de Seignelay

Vous découvrierez ou retrouverez, pour les plus Plaquette commerciale du Domaine de Seignelay dans Histoire du Domaine Domaine-de-Seignelay1-300x218

anciens, la plaquette commerciale éditée par le promoteur à la fin des années 1960. Bonne lecture.

15 février, 2012 à 7 h 59 min | Commentaires (0) | Permalien


Choix d’un nouveau gardien pour notre résidence

Donnant suite au vote de la dernière Assemblée Générale, le conseil syndical est en train d’établir, avec le soutien du syndic et de son représentant du personnel M. Lioret, la fiche de poste détaillée du futur gardien et va commencer à étudier les différents CV qui lui sont proposés. Nous envigeons une embauche en CDD à partir du mois de Juin 2012, en attendant nous continuons à faire intervenir la société de ménage PEP 7. Nous vous ferons part de l’évolution de nos actions.

15 février, 2012 à 7 h 45 min | Commentaires (0) | Permalien